Les Paul

 





C'est en 1952 que la firme Gibson s'associe avec le guitariste Les Paul pour créer un modèle qui deviendra en quelques années l'une des guitares les plus emblématiques de l'histoire du rock. A cette époque leur concurrent direct, Fender, a déjà mis sur le marché le premier modèle de "solid body", la Broadcaster, future Telecaster.

Gibson se doit donc de frapper un grand coup. Et c'est un coup de maître ! Une forme arrondie, une table bombée rappelant la lutherie des violons faite d'une combinaison d'érable et d'acajou, deux micros simple bobinage (les légendaires P90) et un sélecteur placé idéalement en haut de la guitare font de la Les Paul un petit bijou de modernité dès sa sortie. En finition dorée (la Gold Top) à l'origine, elle sera bientôt déclinée dans une robe noire (le modèle Custom aussi appelé "Black Beauty") en 1954, et agrémentée d'un nouveau type de micro, l'Alnico, au son plus puissant.

On trouvera également sur ce modèle un nouveau chevalet, le Tune-O-Matic ainsi que des frettes plus basses sur le manche (d'où son surnom de " Fretless Wonder "). Le corps de la Custom est par ailleurs composé d'une seule pièce d'acajou afin de lui donner un son plus chaud. C'est cette guitare que l'on peut entendre sur le fameux Rock around the Clock de Bill Haley & the Comets.

Mais la véritable révolution apportée par la Les Paul se fera entre les années 1958 et 1960 avec la sortie des modèles Standard, équipés des nouveaux micros Humbuckers (les P.A.F.), des micros à double bobinage destinés à supprimer les interférences générées par leurs prédécesseurs.

Aussi appelées Bursts à cause de leur couleur dégradée comme un coup de soleil (" Sunburst "), ces guitares ont changé la face du rock... Jimmy Page de Led Zeppelin, Joe Perry d'Aerosmith mais aussi Keith Richards des Rolling Stones, Eric Clapton, Duane Allman, Billy Gibbons de ZZ Top, Jeff Beck, Peter Green, Gary Moore jusqu' à Slash des Guns n' Roses, tous ces guitar heroes ont bâti leur succès sur le son unique et chaleureux de la Les Paul Standard.

Outre les qualités sonores de l'instrument, il faut dire que l'objet en lui-même est d'une beauté à couper le souffle... Les modèles produits de 1958 à 1960 sont aujourd'hui quasiment introuvables et n'ont pas de prix.

Après une relative baisse de qualité dans la production des Les Paul des années 70 à 80, Gibson a redressé la barre dans les années 90 devant le regain d'intérêt des musiciens pour cette guitare en rééditant des modèles Standard de qualité, puis par la suite en proposant des variations aux prix échelonnés afin de rendre l'instrument accessible au plus grand nombre. Ainsi, on peut désormais trouver les modèles Studio, Classic, Traditionnal, aux prix divers et aux caractéristiques très différentes, leur point commun étant la forme mythique de l'originale et la qualité inhérente à tout instrument portant la marque Gibson.


Webmaster.jmhproduct. Tous droits réservés.jmh.vintageguitar@wanadoo.fr